Saint Ignace de Loyola

(Télécharger et imprimer)

Saint Ignace naît en 1491, au château de Loyola en Espagne. C’est un jeune noble initié très tôt au combat des armes  et à la vie des chevaliers. En 1521, engagé dans la défense de la forteresse de Pampelune, il est blessé. Un boulet de canon lui brise la jambe droite et endommage sérieusement l’autre jambe. Il  se retrouve blessé, cloué à un lit, incapable de se déplacer seul. Opéré une première fois à Pampelune, Ignace est ramené à Loyola.. Parce qu’il veut retrouver son élégante démarche d’autrefois, il accepte de se faire briser la jambe et scier les os qui dépassent.

Commence une longue convalescence pendant laquelle  il souffre physiquement et moralement. Il s’ennuie. Pour tuer le temps et se redonner un peu de courage, il aimerait bien lire quelques romans de chevalerie, mais dans tout le château, on ne lui trouvera que deux livres : l’un portant sur la vie des saints et l’autre sur la vie de Jésus. C’est pour lui une révélation. Il prie, médite. Une conversion totale s’opère que viendra confirmer, une nuit, une vision de la Vierge Marie et de l’Enfant Jésus

Après une année de solitude à Manrèse, en Catalogne, il fait les

pèlerinages de Rome et de Jérusalem, puis se met aux études, à 33 ans, pour « être utile aux âmes », et ceci pendant onze années.

Dès l’époque de Manrèse, Ignace exprime sa propre expérience de Dieu dans le livret des Exercices spirituels. Il met en œuvre cette pédagogie de retraite spirituelle à Paris, auprès d’autres étudiants chercheurs de Dieu. Son rayonnement et sa capacité à conduire les hommes vont faire de lui un grand maître du discernement, de l’action dans le monde, de l’évangélisation et de la prière.

Devenu prêtre, il fonde En 1540  à Rome la compagnie de Jésus pour servir Dieu et l’Eglise alors en pleine réforme. À sa mort, en 1556, plus de mille compagnons sont en mission sur quatre continents, du Japon à l’Amérique du sud.

Dans une intense activité, Ignace a inventé une nouvelle forme de vie religieuse adaptée à l’époque moderne. On appelle couramment « jésuites » les membres de la Compagnie de Jésus. Ils sont aujourd’hui près de 20 000 dans le monde  et ont comme devise Tout pour la plus grande gloire de Dieu et le salut des âmes. Le pape François, élu le 13 mars 2013, appartient à la compagnie de Jésus.

Horaires des messes

Semaine (adoration et confession 1h avant la célébration)

  Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi
Luynes 18h 8h30 8h30&

18h

8h30
Les Milles 18h30

 

Week-end et solennités

  Samedi Dimanche
Luynes 18h30 9h
Les Milles 10h30

 

Célébrations hors paroisse :
  • 2ème mardi du mois à la maison de retraite des Opalines à 11h
  • Tous les vendredis à la maison de retraite du Tubet à 11h30

 

Fêtes et Solennités des 27e et 28e semaines du Temps Ordinaire

18 octobre             Fête de Saint Luc, évangéliste

 

Baptêmes

Samedi 12 octobre :

  • 11h Tristan MANUEL

 

Samedi 19 octobre :

  • 11h Max NOEL

 

 

REPAS PAROISSIAL

Le dimanche 20 octobre aux Milles

Inscriptions en ligne en suivant ce lien :

https://www.survio.com/survey/d/W7W9L9S8J3X9D6O1M

 

 

Formation Servant d’autel

Samedi 9 novembre à 17h à Luynes pour tous les enfants

 

 

Terre Sainte  

Dans le cadre du pèlerinage paroissial en Terre Sainte, le père Hervé Chiaverini, prêtre du diocèse d’Aix en Provence présentera un bref aperçu de ses connaissances de la Terre Sainte

Samedi 19 octobre 2019 à l’issue de la messe de 18h30 à Luynes

Tout le monde est chaleureusement invité.

 

L’ECOLE DES TEMOINS

Tous les mardis soir du 26 novembre 2019 à fin janvier 2020

De 19h à 21h45 aux Milles